Qualité et optimisations SEO des articles

Un article bien fait, c’est non seulement une lecture plus aisée pour le visiteur mais aussi une meilleure compréhension pour les moteurs de recherche.

Structure des articles

Ce qui suit est inspiré des règles journalistiques connues des rédacteurs.

Afin d’assurer une certaine qualité, chaque article d’un site devrait idéalement et dans la mesure du possible être composé :

  • d’un titre descriptif, concis(65 caractères maximum environ) et accrocheur;
  • éventuellement : d’un sous-titre, si celui ci éclaire le sujet;
  • d’un chapeau (résumé de l’article en quelque lignes, doit reprendre une partie des réponses à OU, QUAND, QUOI, COMMENT, POURQUOI). C’est une introduction résumant les informations qui vont suivre. Ce texte sera mis en exergue (dans un <H2> ou bien en gras dans une balise paragraphe);
  • d’une attaque / accroche, qui est la première phrase du texte, et qui doit inciter le lecteur à lire la suite de l’article. Elle se compose souvent d’une phrase sans verbe, d’une description imagée ou d’une citation;
  • d’un corps, développement de l’article en idées divisées en paragraphes et séparées par des intertitres. Idéalement, le sujet devrait être traité selon la technique de la pyramide inversée. Les listes sont les bienvenues;
  • de 1 à 4 liens menant vers des ressources(pages ou articles internes ou externes) utiles et liées à l’article. Ces liens devront dans la plupart des cas être des liens internes (menant vers une page du groupe de sites du client, et de préférence vers une page interne au site même).
  • d’images (voire d’autres médias) pertinentes.
  • d’une chute, conclusion, interrogation, note d’humour, incluant si possible un “call to action” : une phrase incitant le lecteur à réagir (partager l’article, réagir en laissant un commentaire etc.).

Optimisation SEO

On se basera sur une requête principale par texte. Celle ci sera reprise dans le titre, dans le chapeau ainsi que dans le corps du texte (maxi 1 occurrence de l’expression par 120 mots) ainsi que de 2 à 4 requêtes secondaires qui seront reprises dans le titre et sous-titres, dans le chapeau ainsi que dans le corps du texte.

On pensera également à choisir un titre qui soit à la fois :

  • Descriptif (contenant les mots clés visés)
  • Concis (pas plus de 65 caractères environ)
  • Incitatif (il doit donner envie d’être lu)

Le tittre de la balise title pourra être différent de celui du h1 de la page.

Rapide, pas cher et de bonne qualité

TL;DR : un projet web fait rapidement, facturé pas cher et de bonne qualité, c’est comme le Père Noël : ça n’existe pas !

J’ai tendance à facturer un peu (trop) bas. La majeure partie de mes missions sont pour des clients que je connais depuis longtemps et avec qui la communication est aisée. Je sais comment ils fonctionnent et ils savent comment je fonctionne – on gagne ainsi du temps, et qui dit temps économisé, dit prestation moins chère.

Mes clients ont notamment plus ou moins conscience (plutôt moins que plus) du temps nécessaire aux tâches qui m’incombent. N’aimant pas le travail bâclé et étant assez perfectionniste, je fais de mon mieux pour constamment améliorer mes connaissances et techniques pour fournir des résultats au plus proche de mes idéaux en terme de qualité (du moins, jusqu’à ce que mes clients prennent des décisions à contre-sens de mes conseils et mettent ainsi en péril la qualité de leur site internet telle que je la conçois – ça arrive hélas bien souvent). Tiens : voilà une bonne idée pour mon prochain article : « C’est qui le professionnel du web ? ».

Le résultat : les projets web prennent du temps, et c’est bien normal.

Envie de lire la suite ? C’est par ici ➜

Le référencement naturel n’est pas gratuit !

Je suis actuellement en formation « Chef de projet Web Marketing » à IFOCOP (j’en reparlerai), et j’entends de temps à autre des absurdités de la part des formateurs.

Au début de ma formation, un formateur a opposé « référencement payant » à « référencement naturel » en expliquant que le second était gratuit -_-‘ (et là je me demande bien ce que j’ai vendu à certains clients pendant des années…).

Aujourd’hui, en cours de e-Pub, un autre formateur a également dit que le référencement naturel était gratuit. J’imagine que, de sa part, c’est pour simplifier (tout du moins je l’espère)… mais c’est surtout faux !

Envie de lire la suite ? C’est par ici ➜

Extension « Enregistrer dans Google Drive » pour Google Chrome

Imaginez : vous surfez sur le web et vous tombez sur une page qui vous plait. C’est peut être le design que vous trouvez beau ou le contenu que vous voulez sauvegarder. Comment faire alors pour sauvegarder la page ? Il y’a plein de solutions, notamment Evernote (que je présenterai plus tard) en passant par la touche « Imprime écran » ou encore clic droit, enregistrer la page sous. Mais il y’a plus simple encore !

Envie de lire la suite ? C’est par ici ➜

Coffitivity – Augmentez votre créativité !

Saviez-vous que le bruit de fond d’un café (je parle de l’endroit où on en prend un, pas de la boisson elle même) booste la créativité ?

Un bruit de fond pour booster votre créativité

Dans une étude intitulée « Is Noise Always Bad? Exploring the Effects of Ambient Noise on Creative Cognition » et publiée dans le « Journal of Consumer Research », les auteurs ont tenté de démontrer que le bruit ambiant peut, dans certains cas, booster la créativité au lieu de lui nuire. Intéressant, non ?

Envie de lire la suite ? C’est par ici ➜

Hello world !

Je suis Jerome Lebret et ceci est le premier post de mon nouveau blog.